La Sempat

Créée en Juin 2001 par le Conseil Général de la Charente-Maritime, la SEMPAT a pour vocation première le portage financier de projets d’envergure et de nature exceptionnelle sur le territoire de la Grande Région Aquitaine Limousin Poitou-Charentes :

  • Construction d’immeubles à usage industriel, tertiaire ou commercial destinés à la vente ou à la location,
  • Acquisition de terrains et/ou de bâtiments à réhabiliter
  • Construction d’équipements structurants dédiés au développement économique et touristique de la Grande Région,
  • Gestion, exploitation, entretien, et commercialisation de bâtiments et bureaux.

Le portage financier

Mettre en oeuvre des projets de toute nature nécessite d’investir des montants parfois conséquents.
Pour permettre la réalisation de telles opérations, la SEMPAT remplit ici sa mission originelle : acquérir, construire, louer.
Pour ce faire, un bail commercial lie les deux parties qui conviennent ensemble des modalités de location du site. Tourisme, tertiaire et industrie sont les principaux secteurs bénéficiaires de cette démarche partenariale et le terme de portage financier prend alors sa pleine dimension, celui de la responsabilité économique.

Le tertiaire

D’abord axée sur le développement touristique, la SEMPAT s’est impliquée au fil des exercices dans le secteur tertiaire.
Bureaux et locaux d’activités ont vu le jour sur l’ensemble du département, conjuguant audace architecturale, confort des usagers et démarche environnementale.
Aujourd’hui, la SEMPAT compte à son actif la réalisation de trois bâtiments tertiaires : le siège de la SAUR à Périgny, le siège de la SAUR à Vaux sur Mer et un bâtiment de 2 500 m2 à Périgny où sont regroupés le siège de l’ENIM, la société Qualiconsult et les bureaux de l’ADAPEI.

L’Industrie

Levier de développement, l’industrie régionnale compte l’aéronautique parmi ses fleurons. Engagée au service de son territoire, la SEMPAT s’est mobilisée  pour ce secteur en croissance.
Le site de la SOGERMA (devenu STELIA depuis) à Rochefort a pu s’agrandir et se rénover, s’adaptant ainsi à un marché toujours en mouvement avec un très haut niveau d’exigence.
D’autres secteurs d’activité ont également bénéficié d’un appui : des serres pour la production maraichère et un centre de recherche en industrie laitière.

Les énergies nouvelles

« Rien de nouveau sous le soleil » ? A tort pour la SEMPAT qui investit dans l’énergie solaire. La produire, la revendre et au final l’utiliser comme une source d’énergie nouvelle, et naturelle.
D’autres défis nous attendent, tels que la méthanisation par exemple.

Le tourisme

Premier axe d’activité pour la SEMPAT, le tourisme concentre à lui seul tous les atouts d’un secteur en pleine expansion.
Pinèdes, océan, ensoleillement, patrimoine unique : logique que le CLUB MED ait voulu implanter un village au cœur de ce territoire.
Ouvert en 2003, son succès ne s’est jamais démenti auprès des touristes.

 

Actionnariat

actionnariat

Chiffres clés

Évolution des capitaux propres de 2013 à 2017

 

Evolution des produits d’exploitation de 2013 à 2017

 

Les commentaires sont clos.